Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Dans ce bled semi-aride, à la sebkha de zima, l'oiseau, vient admirer le paysage et vivre la tranquilité que lui offrent ces saisons pluvieuses de chemaia.
Quelle tranquilité!! se dit le flamant rose...
*******
***
*



tel un dromadaire

joyeux et solitaire
tel un martinet
léger et fasciné
par les hauteurs
les profondeurs
et que d'amour!!!
l'amour est art
l'art est folie
0670676977/0664118205
 


raffraichissez vous !! ;-)



Recherche

Archives

27 février 2006 1 27 /02 /février /2006 07:40


2pac

"No matter what you think about me
I'm still your child you can't just turn off"

"once, people takes the time to find out
who i really am you'd be surprised"

"What you feed us as seeds
grows and then blows up in your face, that's thug life"...






une enfance...


Qui ne connaissait 3amara!
3amara le fou,3amara le furieux,
qui d'autre visait mieux que 3amara?
pierre tirée, cible atteinte
djellaba, rayée ,noire et blanche
couteau, sans manche
babana te dit lawah.


Devant  la boutique de Abderabbi,
silence, silence ya zoughbi,
couteau à la main,
3amara n'est pas loin,
3amara el habsi, fume le sebsi.
wa lhabs à 3amaraaaaa.


Enfants que nous étions!
à prendre le risque,nous jouions!
3amara, nous excitions!
ses pierres nous évitions!
stupides ou voyous!?
nous prenions ses pierres pour cailloux.


Or, nous savions:
enfant touché, enfant blessé,
voire cassé,
les autres dispersés,
3amara délaissé,
et nos dos , caressés,
par un parent désinteressé,
qui ne pense qu'à blesser.


Le bâton à la main,
on n' y peut rien,
en haut ou en bas,
brutalement , le bâton s'abat,
sur le dos ou le crâne,
ou n'importe quel organe,
et si tu n'as pas de chance,
ton parent te frappe là oû tu ne penses,
régales-toi et dance,
et va pisser le sang ,
ou cracher un dent.

c'est la volonté du parent,
et c'est toi le méchant.


La nuit!?
engouffré aux toilettes,
sur une patte,comme aigrette,
les mains!
au dessus de la tête,
le nez ne trouve de cachette,
sniffe la merde des fillettes,
faufilant fantômes et silhouettes, 
on dirait prison l'olivette(moul zitouna),


cette enfance!... quelle gachette!
à toute délinquance... est-elle prète!
apprivoisant  Tempête,
ni flûte, ni clarinette,
que des:"silence!...dors!...dehors!...":
...marionette!?


attention parent!
ta mouche est devenue verte,
fais des devinettes:
sans ta volonté,
l'enfant grandit,
 devient sâge ou bandit, 
 s'engage dans la vie:
soit maître de soi , sûr de lui,
soit soumis et dépendant d'autrui.


nulle part, à un  moment "t."






 

Partager cet article

Repost 0
Published by mohamed - dans Enfance
commenter cet article

commentaires