Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Dans ce bled semi-aride, à la sebkha de zima, l'oiseau, vient admirer le paysage et vivre la tranquilité que lui offrent ces saisons pluvieuses de chemaia.
Quelle tranquilité!! se dit le flamant rose...
*******
***
*



tel un dromadaire

joyeux et solitaire
tel un martinet
léger et fasciné
par les hauteurs
les profondeurs
et que d'amour!!!
l'amour est art
l'art est folie
0670676977/0664118205
 


raffraichissez vous !! ;-)



Recherche

Archives

20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 01:51

thami benrchid
Dans la région des ahmars,au douar laawissat un peu vers Elhakour,
plateau, offrant une vue panoramique sur
le lac endoréique de zima. Vivait un homme.
Thami benrchid... un fan des sloughis.Parmi ses sloughis, il y avait un favoris, un noir du nom de jnah"aile", pour sa rapidité et son intelligence dans la chasse du liévre de zima, le plus rapide de la région. Jnah le sloughi, qu'on appelait aussi "boutanga", car il portait un anneau dans l'oreil gauche...il était trés furieux contre les autres chiens qui rodent dans son territoire, et son oreil était atteint dans une des combats feroces qu'il a livré.Son maître Thami lui a mis un anneau"tanga", d'où l'appelation de "boutanga".Il était plus qu'un chien pour lui.L'aimait bien, chassaient ensemble.se sont partagés plusieurs choses ensemble. A l'age de 125 ans, Thami est décedé.Le même jour,le sloughi fut disparu...Son enfant Laassal,un autre fan de la chasse et des sloughis, l'a recherché longuement. Le sloughi,n'est pas apparu.Le fils de thami, demandait aux fans des sloughis, toujours sans résultat. Un jour, abderrahim, un autre fan, retrouve ce fameux sloughi...

devinette:

où abderrahim, a retrouvé le sloughi!!!?

chez un autre fan???
mort???

ni l'une ni l'autre,

purement et simplement, à coté du tombeau de son maître.
Il a refusé de le quitter d'une semelle.Il est mort à coté...
n'est-il pas là une vraie histoire d'amour...:

kaiss wa layla
roméo et juliette


ou une autre histoire, celle de Aassaf et son chien.Aprés la mort de son maître en pleine désert, à cause d'une tempête de sable, s'est mis sur la tête de ce dernier pour le protéger contre les vautours et le sable ...il y est résté avec son maître....(selon abderrahmane mounif)
et on ose dire... amour de chien...


Selon Abderrahim un fan des sloughis et Laassal le fils de thami...

mars et aout2007

Partager cet article

Repost 0
Published by mohamed - dans Contes du bled
commenter cet article

commentaires